Les portes d’accès à la sagesse


Textes bibliques de référence : Daniel 5:12 ; Daniel 1:20 ; Genèse 41:33 ; Proverbes 4:3-14 ; Ésaïe 11:2

Dans l’enseignement précédent, la sagesse a été définie comme l’ensemble des voies qu’emprunte l’action de Dieu, la capacité que l’on a d’utiliser à bon escient la connaissance reçue, l’habileté que nous avons à mettre en pratique la connaissance que nous avons acquise.

Cet enseignement rappelait également qu’il est impossible de manifester le règne de Dieu sur terre sans la sagesse. Si les hommes comme Daniel, Joseph et même Jésus ont eu un tel impact, c’est parce qu’ils ont été conduits par la sagesse divine. En général, Les hommes que Dieu a distingués dans leur génération étaient des hommes qui ont valorisé et déployé la sagesse élevée de Dieu.

La sagesse de Dieu donne de la prééminence et un esprit dix fois supérieur à ceux qui sont dans les pratiques occultes. Elle permet de tirer profit de toutes les situations de la vie, même celles qui te paraissent hostiles. Quand tu as la sagesse, quel que soit l’endroit où tu es caché, on ira te chercher, car la sagesse expose et élève. On le voit avec Joseph. Même en prison, il a été remarqué grâce à la sagesse dont il faisait preuve. Et c’est cette sagesse qui l’a sorti de prison et lui a permis d’être nommé Premier Ministre d’Égypte.

Comment accéder à la sagesse ? C’est à cette question que répond le présent enseignement qui fait suite au premier susmentionné.

Nous devons savoir que Dieu est celui qui donne la sagesse, et nous la recevons de diverses manières, dont quelques-unes sont présentées ci-après :

1. L’ardent désir et la soif de l’acquérir sont la première porte d’accès à la sagesse: il faut désirer la sagesse de façon ardente. C’est l’exemple de Salomon qui, suivant les conseils de son père David, a désiré la sagesse à tel point que ce fut la seule chose qu’il demanda à Dieu lorsque celui-ci s’est présenté à lui. Dieu la lui accorda dans une dimension qui est jusque-là inégalée. 1 Rois 3, 4-14

Notre ardent désir est démontré par notre détermination et les sacrifices consentis.

2. La deuxième porte d’accès à la sagesse est la crainte de l’Éternel : quand nous craignons Dieu nous sommes introduits dans l’univers de la sagesse. La crainte de Dieu est le commencement de la sagesse. Job 28, 28 « Voici, la crainte du Seigneur, c’est la sagesse; S’éloigner du mal, c’est l’intelligence..», Psaumes 111, 10 « La crainte de l’Éternel est le commencement de la sagesse; Tous ceux qui l’observent ont une raison saine. Sa gloire subsiste à jamais.» Jacques 1, 22 « Mettez en pratique la parole, et ne vous bornez pas à l’écouter, en vous trompant vous-mêmes par de faux raisonnements.

3. La requête à Dieu est la troisième porte d’accès qui nous connecte à la sagesse divine par l’intercession: il faut demander la sagesse à Dieu et le faire avec foi, sans douter Jacques 1, 5-6 « Si quelqu’un d’entre vous manque de sagesse, qu’il la demande à Dieu, qui donne à tous simplement et sans reproche, et elle lui sera donnée. Mais qu’il la demande avec foi, sans douter ; car celui qui doute est semblable au flot de la mer, agité par le vent et poussé de côté et d’autre…» Nous devons également prier pour demander à Dieu que nos enfants marchent dans les voies de la sagesse. Éphésiens 1, 16-17 « je ne cesse de rendre grâces pour vous, faisant mention de vous dans mes prières, afin que le Dieu de notre Seigneur Jésus Christ, le Père de gloire, vous donne un esprit de sagesse et de révélation, dans sa connaissance,»

4. La quête est la quatrième porte d’accès à la sagesse divine. Il faut la chercher de façon intelligente et continue. : Proverbes 2, 3-6 « Oui, si tu appelles la sagesse, Et si tu élèves ta voix vers l’intelligence, si tu la cherches comme l’argent, Si tu la poursuis comme un trésor, alors tu comprendras la crainte de l’Éternel, et tu trouveras la connaissance de Dieu.»

Celui qui est en quête de la sagesse doit lire la bible afin de saturer son esprit de la parole de Dieu. C’est le livre qui incarne le plus la sagesse et sa méditation est une clé essentielle pour l’accès à la sagesse. La bible permet à notre intelligence d’être renouvelée et nous donne d’être connectés au système de pensée d’en Haut.

Celui qui est en quête de sagesse apprend à observer car un homme intelligent apprend aussi par l’observation. Nous devons donc être curieux dans le royaume et poser des questions intelligentes à Dieu. Parfois, les questions que nous posons révèlent la soif de notre cœur.

5. Côtoyer des personnes sages est la cinquième porte d’accès à la sagesse:Proverbes 13, 20 « celui qui fréquente les sages devient sage, Mais celui qui se plaît avec les insensés s’en trouve mal.».
Le choix des personnes autour de vous indique votre niveau de sagesse. Ta compagnie révèle également les aspirations que tu poursuis. Il faut t’entourer de personnes capables de t’apporter quelque chose.

6. La sixième porte d’accès à la sagesse est l’imposition des mains par un homme oint Deutéronome 34, 9 « Josué, fils de Nun, était rempli de l’esprit de sagesse, car Moïse avait posé ses mains sur lui. Les enfants d’Israël lui obéirent, et se conformèrent aux ordres que l’Éternel avait donnés à Moïse.». Le transfert de sagesse peut s’opérer par la puissance de Dieu au travers de l’imposition des mains. Toutefois, c’est le service auprès d’un homme oint, l’engagement de cœur, qui rend légitime le transfert.

La sagesse est le plus succulent des mets du royaume. L’intelligence fait le diagnostic de la situation tandis que la sagesse établit la prescription. La sagesse nous donne de discerner le temps favorable pour agir. C’est pourquoi, celui qui possède la sagesse connaîtra l’ascension. Chaque situation qu’un enfant de Dieu traverse est une opportunité pour déployer sa sagesse et voir le ciel intervenir.

Nous devons donc apprendre de la sagesse, afin d’agir de façon réfléchie.

share